Notre histoire

Votre séjour dans un monument historique du XVIIIème Siècle
Commentaires ] Réservations ] Nous trouver... ] Nos tarifs ] Nos Chambres ] [ Notre histoire ]

 

La façade de la Posada La MariquintaSituée dans le centre historique, dans la "Montée d'Alfaro", la Posada la Mariquinta est un des rares exemples intacts de l'architecture coloniale du XVIIIème Siècle à Xalapa. Selon les recherches effectuées, sa date de construction serait antérieure à 1775. et elle est parvenue à traverser les siècles sans perdre ses caractéristiques originales. C'est grâce à un décret présidentiel de 1985 que cette propriété de 1800 mètres carrés a été classée monument historique. Par chance et pour le grand plaisir du visiteur, ses divers propriétaires ont tout fait pour la conserver en l'état.

Connue autrefois comme étant "La Maison d'Alfaro", elle aurait été terminée au moment où Don Manuel Nicolas de Ulloa y Figueroa aurait élaboré le projet de la "Ville de la Grande Foire de Xalapa" (1776). Ses murs de plus d'un mètre d'épaisseur, la distribution de ses pièces, l'accès direct à un large patio en retrait de la rue, tout rappelle le triple usage des demeures au temps des "Foires": logement, stockage de produits d'outremer y un enclos pour la pâture des bêtes de somme.

Au document d'époque ne permet de faire le lien entre cette demeure et Jose Maria Alfaro - mentionné deux fois dans "La Historia antigua y moderna de Jalapa y de las revoluciones del Estado de Veracruz" (1869) - un personnage féru d'ingénierie qui répara la pendule de la Cathédrale, fabriquée à Londres en 1778, y se vit confier par le Maire de l'époque le soin de construire les gradins pour fêter à Xalapa la proclamatión solennelle de Fernand VII comme Roy d'Espagne. Don José María Alfaro est également mentionné comme étant l'un des constructeurs du premier aérostat qui s'éleva au-dessus de Xalapa. Compte tenu de sa situation privilégiée et de la vue du jardin qui domine la ville et les collines avoisinantes, il est plus que probable que "La Maison d'Alfaro" ait servi de point de départ et d'observation pour ces expériences aérostatiques à Xalapa.(*)

(*) LA GAZETA DE MEXICO, p. 82, Mercredi, 19 Mai 1784
" Xalapa."
"Quedase fabricado en este Pueblo un Globo Aerostatico, semejante al que expresan las ultimas Gazetas de Madrid, trabajado por D. Josef Maria Alfaro: consta como de 18 varas castellanas y se cree tenga el efecto que se desea, segun el arreglo y cuidado con que se ha construido, lo que se avisara al publico."
[sic]

(*) Source Carmen Boone Canovas - Avec les remerciements de La Posada La Mariquinta 

 

Concepción y realización : Frater Consultant para los socios de RTX